esprit critique

A bas la moyenne, vive les détails.

Faire la moyenne, c’est se séparer des particularités, des aspérités.

La moyenne masque la complexité et les multiples possibilités d’appréhender les faits ou les choses. La moyenne, c’est la vision lissée d’un ensemble de situations que l’on tente de réduire à un dénominateur commun. Faire abstraction des détails, ne pas regarder les spécificités, se détourner des précisions annexes qui modifient les faits un peu plus qu’à la marge. Cette volonté de penser par généralités et généralisation, n’en déplaise à ceux qui se veulent les chantres de la rationalité, est une pensée non-scientifique.

Ce que l’on apprend lors d’une formation scientifique est l’exact opposé de la généralité. Soyez précis, exigeants avec les détails. Définissez soigneusement chaque élément, afin d’appréhender au plus juste. Les théories les plus générales, qui constituent les « universaux », sont bâties sur la base d’un travail titanesque de recueil et d’analyse des singularités. Et l’on peut se reposer dessus comme autant d’exemples fiables, parce que justement analysés et détaillés jusqu’à leur plus petit fragment.

S’attarder sur les particularités, c’est aussi garder les yeux ouverts sur les améliorations possibles. Voir émerger de nouvelles données qui permettent de modifier le cheminement de la réflexion: le rendre plus précis, plus efficace, plus alerte. La généralité, au contraire, c’est l’immobilisme de la pensée, le dogme, l’acquis immuable. Le préjugé et son ami le bon sens ne sont jamais très loin. C’est la technocratie en marche.

Faire revenir les choses dans la moyenne. Être dans la moyenne. Finalement, que se passe-t-il lorsqu’on prend la moyenne pour exemple et pour but ? On cherche à faire disparaître les détails, qui sont autant de ressources pour la pensée. On supprime les particularités à même de modifier cette moyenne. On ne réfléchit plus.

Ne soyez pas moyens, développez votre sens critique, votre esprit du détail. Abreuvez vous de précisions. Poussez votre esprit vers tous les reliefs du monde. Ne rentrez pas dans ce ventre mou qui vous fera disparaître, dans la moyenne.

esprit critique
esprit critique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *