Elle emballe, à fond !

Voici une découverte en parfaite adéquation avec ma recherche de projets locaux et astucieux : Elle Emballe. A la croisée des chemins entre tissus recyclés, lutte contre les emballages plastiques, sacs à vrac et recherche esthétique.

Un sac à vrac, en mieux.

Amateurs de réduction des déchets, vous connaissiez certainement le Furoshiki, la méthode japonaise pour emballer les objets dans du tissu. Voici donc Azuma buruko. C’est une technique d’emballage pour faciliter le transport des objets. Nommé également sac origami, il s’agit d’un tissu savamment noué de façon à former un sac de transport.

Marie-Emilie, créatrice de Elle Emballe, s’en est inspirée pour créer des sacs en tissu, astucieusement pliés et cousus pour qu’une anse se forme lorsqu’on noue le sac. C’est idéal pour absolument tout type de transport et remplace dans mon cœur les sacs à vrac à cordelette que j’avais fabriqué avec mes vieilles taies d’oreiller. Si vous voulez des détails, les sacs de Marie-Emilie sont plus faciles à ouvrir et refermer lorsqu’on passe en caisse (ça parait futile mais ça a son importance). Le contenu semble mieux maintenu et s’échappe moins au fond de mon panier. Bref.

zero déchet
Ça marche avec les coquillettes aussi bien qu’avec les petits pois…

Recyclage absolu.

Certes, on peut déjà acheter des sac origami, rien de révolutionnaire là dedans. Oui mais. La créatrice de Elle Emballe ne travaille qu’avec des tissus recyclés, chinés chez Emmaüs ou rachetés à des ateliers de couture : coupons, rideaux, fin de rouleaux. Les fils de couture sont également de seconde main.

Effet collatéral du recyclage, les collections sont joyeusement dépareillées, les imprimés souvent inattendus : wax, petites fleurs, Hello Kitty ou mouchoirs de grand-père. Les tailles varient du XXS au XXL pour accueillir n’importe quel contenu. L’ensemble est fabriqué en Touraine, à la main.

La logique du recyclage ne s’arrête pas là, la récupération concerne aussi les enveloppes. L’envoi est agrémenté d’une gentille petite carte postale, de seconde main elle aussi, pour nous remercier de soutenir le projet . Celle que j’ai reçu avec ma commande représente une zone pavillonnaire du village de Marles en Brie dans les années 80. Follement dépaysant.

Vous saurez tout en allant sur le site. Laissez-vous emballer.

zero déchet
Et pour offrir de bonnes bouteilles…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *