La lessive maison, le pas le plus simple vers moins de pollution.

La lessive est l’une des préparations les plus faciles à faire soi-même. A toutes celles et ceux qui se sont contentés de jeter une poignée de copeaux de savon de Marseille dans leur machine à laver, laissez-moi vous dire que vous y étiez presque… Ils n’ont pas fondus et sont restés collés au linge ? Oui, bah il y a quand même deux ou trois trucs à savoir.

La lessive cra-cra.

La lessive, comment ça marche? En fait, c’est du savon. Il suffit d’un élément gras (huile ou graisse) et de soude (hydroxyde de sodium). De la combinaison de ces deux éléments naissent les molécules capables de diluer le gras dans l’eau. C’est la base du savon, c’est ça qui lave. Curieusement, dans les lessives vendues dans le commerce, on trouve beaucoup plus que ça.

On trouve d’abord des détergents, ou tensio-actifs : du savon tout bête (parfois) ou des choses beaucoup plus corsées (souvent), comme les dérivés de souffre (Sulfonate). On trouve également des agents blanchissants (peroxydes, percarbonates) et des molécules qui donnent des reflets bleus au linge, pour créer l’illusion d’optique de la blancheur (stilbènes). S’ajoutent à cela des molécules basiques et des chélatants (EDTA), pour neutraliser le calcaire de l’eau et l’empêcher de créer des réactions avec les détergents qui endommagent la machine et le linge. Et n’oublions pas les colorants, pour des lessives aux couleurs de l’arc en ciel, les parfums qui vous emportent à Tahiti ou Bora-Bora, et une bonne dose de conservateurs.

L’ensemble de ces ingrédients sont issus de molécules de synthèses, peu biodégradables. Un certain nombre d’entre elles sont des perturbateurs hormonaux pour la faune aquatique (tensio-actifs et conservateurs) voire carrément des poisons violents (chélatant, agents blanchissants). L’ensemble de ces substances sont évacuées dans les eaux de lavage, dans les stations d’épurations, puis dans les rivières et les nappes phréatiques dans lesquelles on en retrouve des traces. Cette pollution massive atteint la faune, la flore et bien sur nous-mêmes. Sans oublier que les vêtements que nous portons en recèlent de petites quantités dans leurs fibres, créant des allergies.

Et pourtant, fabriquer sa lessive avec des ingrédients naturels, biodégradables et économiques est d’une simplicité enfantine…

savon marius fabre
Marius Fabre, 72% d’huile, extra pur.

Fabriquer sa lessive maison.

Fabriquer sa lessive est rapide et simple. Il faut :

  • Environ 50g de savon de Marseille râpé. Un peu plus, un peu moins, ça dépend un peu de la dureté de votre eau. Une chose est sûre, il ne faut pas trop en mettre car sinon la lessive va être très compacte et difficile à sortir du flacon. Pour râper le savon j’utilise une râpe à légumes. On peut aussi l’acheter en copeaux, mais c’est plus cher.
  • 2 litres d’eau bouillante.
  • Du bicarbonate de soude, pour atténuer le calcaire de l’eau. Chez moi l’eau est très calcaire donc j’en mets deux grosses cuillères.
  • Quelques gouttes d’huile essentielle, pour parfumer et désinfecter. La plus simple à utiliser est celle de lavande fine, qui est la mieux tolérée, même par les nourrissons.

 

Savon râpé, prêt à être dilué.

 

Marche à suivre :

  • Diluez les copeaux de savons dans l’eau chaude, hors du feu, en remuant régulièrement pour ne pas avoir de morceaux.
  • Une fois que le mélange est tiède, ajoutez le bicarbonate et l’huile essentielle, mélangez bien.
  • ET C’EST TOUT. Voilà, c’est fait. Vous pouvez transvaser dans un vieux bidon de lessive. Bravo.

La lessive va épaissir dans le bidon, en refroidissant. Elle sera nécessairement plus épaisse que la lessive du commerce. Ben oui, quand même, il faut bien qu’il y ait une différence. Il faudra probablement agiter votre flacon de lessive vigoureusement avant chaque utilisation.

Si vous avez mis trop de savon et que la lessive est trop compacte, vous pouvez ajouter de l’eau chaude dans votre flacon, pour diluer un peu.

Deux litres de lessive maison et un chat très heureux.

Points cruciaux

Pour ne pas polluer inutilement, utilisez un savon de Marseille, un vrai : 72% d’huile végétale, c’est écrit dessus. Pas de colorants ni de parfums. Les seuls véritables savons de Marseille sont reconnus par l’Union des Professionnels du savon de Marseille . On trouve très facilement le Marius Fabre en ligne, en jardinerie, en magasin bio. Et n’oubliez pas, ce n’est pas parce qu’on s’appelle Petit Marseillais qu’on est de Marseille, loin de là.

Il ne faut pas utiliser du savon glycériné, car cette substance solidifie la préparation et vous vous retrouverez avec un bloc gluant impossible à sortir de votre bidon de lessive ( je sais, j’ai essayé). La glycérine est naturellement présente dans le savon (produite lors de la saponification), et ce n’est pas la peine d’en rajouter. Vraiment, contentez vous d’acheter un bon savon de Marseille.

Cette lessive maison mousse moins que les lessives commercialisées. Petite précision pour les fâcheux #ellemoussepastalessive: la mousse ne lave pas. Ça ne devrait pas vous étonner, il y a plein de trucs qui font de la mousse mais qui ne lavent pas. La bière par exemple. Dans le savon les molécules amphiphiles, qui aiment à la fois le gras et l’eau, emprisonnent les graisses de nos assiettes ou de notre peau et les évacuent dans l’eau. Mais ces mêmes molécules sont aussi capables de lier eau et air, et forment donc de belles bulles bien visibles. La mousse est juste une réaction chimique collatérale. Voilà pourquoi nous sommes nombreux à associer propreté avec mousse. Et voilà pourquoi certains industriels ajoutent des agents moussants dans les savons, gels douche et lessives : plus ça mousse, plus on pense que ça nettoie. De l’inutile qui rassure et contente nos esprits conditionnés.

Allez, va faire ta lessive!

2 thoughts on “La lessive maison, le pas le plus simple vers moins de pollution.

  1. Garnier beatrice says:

    J’y étais presque!!
    J’ai déjà ma préparation ( copeaux de savon de Marseille achetés en magasin bio), dilués avec de l’eau…
    Il me manquait donc quelques ingrédients ..merci😉
    Bea

    • mllegreen says:

      😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *