Fleur de Calendula - Huile de Calendula - Macérat de Calendula

Une petite fleur pour la douceur.

Boum, c’est l’automne. Il fait froid, humide. L’hiver va encore être en avance cette année. C’est le moment parfait pour mettre en bocal les bienfaits du jardin. Aujourd’hui c’est le tour du Calendula, appelé aussi Souci des jardins.

Fleur de Calendula - Huile de Calendula - Macérat de Calendula
Fleur de Calendula

Le Calendula est une petite fleur sans prétention d’un joli jaune orangé. Elle pousse partout et ne demande pas grand chose. Elle se resème gentiment d’une année sur l’autre.

Oui mais, comme d’habitude, les plus insignifiants sont aussi les plus remarquables. On peut facilement se servir de cette fleur pour fabriquer une huile de soin fantastique en prévision du froid à venir et de la peau qui grattouille. Apaisante, protectrice, anti-oxydante et anti-inflammatoire, elle est parfaite pour lutter contre les irritations, les petites brûlures, la sécheresse cutanée.  Disposez d’une poignée de fleurs de Calendula, d’un bocal et d’huile, et vous êtes assurés de faire un soin tout à fait délicieux pour la peau.

Déposez simplement les fleurs de Calendula dans un bocal, préalablement bien nettoyé et passé à l’eau bouillante, puis recouvrez d’huile. Couvrez le bocal avec un linge, maintenu avec un élastique, et laissez reposer durant un mois. Il faut agiter doucement le mélange, tous les deux ou trois jours, et s’assurer que la préparation « respire » bien (pas de formation de moisissures). Lorsque la période de macération est achevée, filtrez à travers une étamine, en pressant bien pour récupérer toute l’huile retenue dans les fleurs.

Conservez la préparation dans un récipient de verre, de préférence opaque ou coloré pour éviter les altérations (en verre bleu ou marron). Le macérat se conserve 6 mois, à l’abri de l’air et de la lumière, à température ambiante. Quelle huile choisir pour la macération? Une huile, stable, vierge, et de préférence biologique parce que vous allez la mettre sur votre peau. Les huiles d’olive, de tournesol, de pépins de raisin, d’amande douce fonctionnent très bien.

Fleur de Calendula - Huile de Calendula - Macérat de Calendula
Huile de Calendula

Cette préparation, au parfum très neutre, peut être utilisée en application directe sur la peau, en massage ou simplement ajoutée à l’eau du bain pour adoucir et nourrir la peau. On peut également la diluer dans du beurre de karité pour en faire un baume.

Calendula - Huile de Calendula
Calendula Officinalis

La cueillette est une activité champêtre, qui donne un charme certain aux promenades. Il y a cependant quelques règles élémentaires à respecter. Pas de ramassage le long des routes et des champs. Les plantes absorbent (trop) facilement les polluants et vous les restitueront dans votre préparation. Si vous cueillez dans le jardin de votre tante, vérifiez que tonton Robert n’est pas un adepte des pulvérisations douteuses.

Ne cueillez que la partie aérienne pour ne pas détruire la plante. De même, renseignez vous sur les espèces en voie de disparition, plus nombreuses qu’on le pense, et foutez-leur la paix. Vérifiez que vous avez cueilli la bonne plante, histoire de ne pas vous intoxiquer…

Voici une planche botanique, pour ceux qui ne sont pas certains de reconnaître le Calendula au premier coup d’œil. A vos paniers !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *