Les remèdes de Clémence.

Clémence c’est l’amie qui attrape une grippe en juillet et qui ne se souvient pas comment faire une tisane au thym. Pour ne pas la laisser dans l’embarras, voici un petit mémo sur ce qu’il est possible de faire quand survient la goutte au nez…

Le thym, c’est bien.

Au rayon plante utile, nous sommes un certain nombre faire pousser du thym dans notre jardin. D’abord pour aromatiser nos plats, mais aussi parce que c’est une plante qui meure difficilement sous les coups des jardiniers amateurs ou de leurs enfants. Le thym c’est robuste.

Le thym est un anti-infectieux puissant contre les bactéries, les virus et les champignons. Il stimule le système immunitaire, permet de lutter contre la toux, facilite la digestion et la cicatrisation. Nul besoin de l’utiliser sous forme d’huile essentielle pour qu’il fasse son petit effet, la tisane est déjà très efficace. Le thym est formidable.

Comment faire une tisane ? C’est très simple ma chère Clémence. Plonge une cuillère à café de thym dans une grande tasse d’eau bouillante, couvre, laisse infuser 10 à 15 minutes, et filtre avant de boire (sous peine d’en avoir plein les dents). Tu peux ajouter du miel si tu aimes la douceur. C’est également un excellent remède, la douceur. Et le miel est antiseptique.

Pour soigner les angines, les grippes, les rhumes, la toux, et les cystites, et également en cas de convalescence, on préconise 3 tasses par jour en dehors des repas. En ce qui concerne les problèmes de digestion, une tasse de tisane à la fin du repas devrait résoudre les questions de ballonnements et de flatulences. Et ça marche aussi contre la mauvaise haleine.

Attention, attention, on parle bien de tisane et non pas d’huile essentielle. L’huile essentielle est très puissante, interdite aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 3 ans, et à utiliser de manière spécifique. (Et non, diluer de l’huile essentielle dans de l’eau chaude pour faire une « tisane » ça ne fait pas pareil ! )

thym médecine naturelle
Du thym pour les gros rhumes

Le vinaigre de cidre à tout faire.

Certains normands vous le diront, Pomme, Cidre et Calvados, sont les trois mamelles de l’hygiène de vie. Au delà ce ce chauvinisme régional, il faut bien reconnaître de nombreuses vertus au vinaigre de cidre, et ce depuis Hippocrate (LE médecin, environ 400 avant J-C).

Ses super-pouvoirs lui viennent des pommes et des bactéries qui les ont transformées lors de la fabrication du vinaigre (mais si Clémence, il existe de bonnes bactéries pleines d’acides aminés essentiels). C’est un savant cocktail d’acide acétique, de potassium, de minéraux et vitamines qui lui donne un rôle crucial dans l’équilibre acido-basique de l’organisme. Bref.

Désinfectant, antibactérien, le vinaigre de cidre détoxifie et renforce les défenses immunitaires. Il est actif contre les nausées, le cholestérol et les digestions difficiles. Il soulage les articulations raides et les muscles fatigués.

Faut-il boire le vinaigre de cidre directement au goulot de la bouteille ? Tu peux, chère Clémence, mais il y a plus raffiné. En cas de rhume, mélange 2 cuillères à café de vinaigre de cidre et 2 cuillères à café de miel dans une verre d’eau tiède. A boire 2 à 3 fois par jour. On peut également faire un sirop pour la toux en mélangeant 4 cuillères à soupe de miel avec 5 cuillères à café de vinaigre de cidre.

Radis noir, espoir.

Le radis noir est surtout connu pour son efficacité sur les digestions difficiles et les foies alourdis par les excès, etc… Il est possible d’en faire un sirop, efficace contre la toux et la bronchite. Comment fait-on ce sirop, ma chère Clémence ? C’est très simple : dans une assiette, on alterne tranches de radis noir coupées très fines avec du sucre candi (en poudre ou en cristaux). Après 24 heures de macération on peut récupérer le sirop au fond de l’assiette. Il faut 4 à 6 cuillères à soupe de sirop par jour pour apaiser la toux ou la bronchite. C’est aussi un fortifiant efficace pour les enfants fatigués (2 à 3 cuillères à café par jour).

Alors Clémence, ça va déjà mieux ?

La pharmacie familiale au naturel

Voici le livre dont je me sers au quotidien : La pharmacie familiale au naturel. J’en parlerai prochainement…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *